Archives de l'auteur : Secrétariat EPI

ASSOCIATION ENSEIGNEMENT PUBLIC ET INFORMATIQUE

Monsieur le Ministre,

   Le 21e siècle est le siècle de l'informatique et du numérique. Les besoins de compétences réelles sont considérables. Le système éducatif se doit d'y répondre si l'on veut que la France tienne toute sa place dans le concert des nations aux plans culturel, scientifique et économique.

   On ne peut se satisfaire de demi-mesures. L'informatique doit être une composante à part entière de la culture générale et technique de tous les élèves. L'enseignement général, dès le collège, doit intégrer un véritable enseignement de la science et technologie informatique de telle sorte que les jeunes générations rencontrent précocement cette discipline au même titre que la biologie ou la physique. Et, comme pour les autres disciplines scientifiques, l'égalité filles-garçons reste un objectif important qu'il faut atteindre.

   Plus de moyens doivent être également donnés aux enseignements technologiques et professionnels intégrant l'informatique afin de favoriser la prise en compte des dernières évolutions technologiques et industrielles et la mise en place de parcours personnalisés.

   Capes et Capet NSI ont été créés ainsi qu'une agrégation d'Informatique. Sous réserve d'une augmentation du nombre de postes actuellement très insuffisant, les conditions sont réunies pour la création d'une discipline informatique pour tous.

   D'autant que nous disposons par ailleurs des enseignants motivés qui assurent actuellement la spécialité NSI (mais dont il reste à assurer la reconnaissance institutionnelle).

   Il est crucial d'élargir la culture générale scientifique, fragilisée par la réforme du lycée, qui doit s'enrichir de la science informatique. Ce n'est actuellement pas le cas dans notre système éducatif.

   Il va de soi qu'un enseignement spécifique de l'informatique pour tous ne serait pas exclusif mais complémentaire de l'utilisation didactique et pédagogique des ressources du numérique par les différentes disciplines qui, toutes, peu ou prou, ont vu leur « essence » (objets et méthodes) transformée par l'informatique. Nous savons par expérience que les deux approches se renforcent mutuellement.

   La généralisation du numérique sous-tendu par la science informatique, l'ordinateur quantique, l'intelligence artificielle... nécessitent de plus en plus d'intelligence et de compétences si l'on ne veut pas dépendre de l'étranger comme c'est déjà le cas dans trop de domaines.

   Il est indispensable que des décisions politiques volontaristes soient rapidement prises pour faire face aux enjeux informatiques pour le pays.

   L'association Enseignement Public et Informatique (EPI), forte d'une expérience de plus d'un demi-siècle, souhaite connaître vos propositions concernant ce dossier.

   Nous vous prions d'accepter, Monsieur le Ministre, l'expression de notre considération distinguée.

Paris, le 25 mai 2022

Le Bureau national de l'EPI
bureau@epi.asso.fr

* Articles

* Historique de l'informatique dans le système éducatif

EpiNet n°245 du 14 mai 2022 est en ligne :
https://www.epi.asso.fr/epinet/epinet245.htm
Son éditorial :  Lettre au Ministre de l'Éducation nationale :
"Pour l'intégration de la science et technologie informatique dans la culture générale scolaire." :
http://www.epi.asso.fr/revue/articles/a2205a.htm
Et les rubriques habituelles : Articles, Historique, Documents, ITIC, Libre, Événements.

1h30 de maths pour « sauver les maths » ? Remède illusoire

Publié le 26.04.2022 par : Collectif de sociétés savantes et associations d’enseignants, chercheurs, ingénieures et universitaires scientifiques (Astronomie, Biologie, Chimie, Écologie, Géologie, Informatique, Ingénierie, Mathématiques, Physique ; et aussi Sciences Humaines Économiques et Sociales, Histoire et Philosophie des Sciences) : ADIREM, AEIF, APMEP, APSES, ARDM, CFEM, CNFHPST, CLEA, EPI, Femmes et Mathématiques, Femmes et Sciences, Femmes Ingénieures, GEM, SF2A, SFB, SFB, SFBD, SFdS, SFE2, SFHST, SFP, SIF, SMAI, SMF, UdPPC, UPA, UPS.

" Le collectif condamne l’annonce ministérielle récente censée répondre aux problèmes posés par la place des mathématiques au lycée suite à la réforme : au-delà des illusions de solution, les mesures annoncées risquent au contraire d’aggraver encore une situation déjà problématique au lycée.

(...)

Engager la mise en place d’un groupe de travail avec les acteurs de l’enseignement et les spécialistes issus de la communauté scientifique, puis prendre en compte les propositions de ces experts pourra permettre de construire une offre de formation mathématique et scientifique pour tous et toutes et à la hauteur des défis à venir. "

https://smf.emath.fr/actualites-smf/sauvezlesmathsillusion26422

* Articles

* Historique de l'informatique dans le système éducatif

La formation mathématique à la Une : une épopée politique et médiatique
de la communauté mathématique
Mélanie Guenais

(9 pages pdf)
La Gazette de la SMF publie ce mois-ci une chronique récapitulant l’action du collectif scientifique formé autour de la SMF  soudé autour d’une cause commune : la formation en mathématiques, et plus largement en sciences, des jeunes adultes.

En conclusion :
" Notre collectif est déterminé à poursuivre son action au-delà des présidentielles pour permettre de continuer à peser sur les décisions concernant l’équilibre de la formation mis à mal par la réforme. Nous avons bon espoir et n’abandonnerons pas maintenant notre travail d’information et d’analyse. Ce travail a déjà permis un premier pas en faveur d’une prise de conscience de la nécessité d’un retour sur cette réforme. Il faut maintenant convaincre de la mise en place d’une réflexion élargie sur ce sujet central pour l’avenir scientifique de notre pays. Puisse son impact contribuer à améliorer notre société future."

https://smf.emath.fr/sites/default/files/2022-04/22_4_VF_EpopeeCollectifMathsMedia.pdf