La journée SIF-EPI sur « L'enseignement de l'informatique au lycée - nouveau paysage »

Le jeudi 31 mai 2018, la Société informatique de France (SIF) et l'association Enseignement Public et Informatique (EPI) ont organisé au CNAM à Paris une journée «Enseignement de l'informatique au lycée - nouveau paysage » avec le soutien de Talents du Numérique 1.

Cette journée, qui a réuni une centaine de personnes, faisait suite aux annonces du Ministre de l’Éducation nationale introduisant la discipline informatique dans les enseignements du lycée. Les intervenants ont exploré tous les aspects liés à l’introduction de l’informatique au lycée : programmes des enseignements, constitution d’un corps d’enseignants informatique avec un CAPES et une agrégation, mais aussi conséquences sur les formations du supérieur qui accueilleront des lycéens ayant acquis un niveau en informatique important. La journée organisée autour de présentations et de plusieurs tables rondes a permis un dialogue riche entre les participants.

Une unanimité s'est manifestée sur le besoin de mettre en place au plus vite un plan de recrutement et de formation des enseignants qui devront dès la rentrée 2019 assurer des cours de « Sciences et technologies du numérique » pour tous les élèves de seconde, et les enseignements de la discipline de spécialité « Numérique et Sciences Informatiques ».

Ce plan est à la fois urgent, car il s’agit de la rentrée 2019 pour la classe de classe de seconde, et important car l’informatique doit être enseignée par des professeurs qualifiés, à l’instar de ce qui est attendu pour toutes les disciplines. Il s’agit d’un chantier majeur qui doit être lancé sans tarder avec l’ensemble des acteurs mobilisables et compétents dans le domaine de l’informatique.

Le défi de la réussite de l’enseignement de l’informatique au lycée passe par une volonté politique qui doit se traduire rapidement par un véritable plan d’urgence à la hauteur des enjeux pour le pays.

Pierre Paradinas, Président de la SIF

Jean-Pierre Archambault, Président de l’EPI

(Répondeur SIF : 09 72 34 22 00)

Paris, le 8 juin 2018

 

 

 

 

1 https://www.societe-informatique-de-france.fr/journee-enseignement-de-la-sif/

http://www.enseignerlinformatique.org/2018/05/21/enseignement-de-linformatique-au-lycee-nouveau-paysage/

Jeudi 31 mai 2018, CNAM, Paris

La SIF, Société informatique de France, et l’EPI, association Enseignement public et informatique, organisent le jeudi 31 mai une journée de présentations et tables rondes en lien avec la réforme du lycée à venir qui introduit des enseignements d’informatique, va donc augmenter massivement les besoins en enseignants d’informatique au lycée pour lesquels il est urgent de mettre en place des formations et des concours de recrutement adaptés, va complètement modifier le profil des élèves qui arriveront dans l’enseignement supérieur, etc.

L’informatique va enfin être enseignée au lycée ! Soyons inventifs pour trouver les moyens de mettre en oeuvre rapidement un enseignement d’informatique de qualité dans tous les établissements.

Le programme de la journée
...lire la suite

Note d’analyses et de propositions sur les programmes du lycée et sur les épreuves du baccalauréat (extrait) :

http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/99/9/CSP-note-analyses-propositions-lycee-mai-2018_942999.pdf

35 pages PDF.  Voir notamment page 21 :
L’enseignement de spécialité «Numérique et sciences informatiques»
Cet enseignement sera assuré :
- par des professeurs de mathématiques ayant choisi l’option «Informatique» à leur concours de recrutement
- par des professeurs de technologie expérimentés.

NDRL-EPI : le MEN compte-t-il se priver des compétences des collègues d’ICN et d’ISN ? Et quid des capes et agrégation d’informatique … Les professeurs de mathématique-option informatique sont très peu nombreux et les collègues de technologie, à supposer qu'ils soient disponibles et formés pour enseigner l'informatique, ne sont pas dans tous les établissements.  Les propositions du CSP ne sont pas à la dimension du problème ! La copie est à revoir.

Une journée est organisée par la Société informatique de France (SIF) et l’association Enseignement Public et Informatique (EPI) : " Enseignement de l’informatique au lycée – nouveau paysage " le jeudi 31 mai 2018, de 10h à 17h dans l'amphithéâtre Paul Painlevé, Conservatoire National des Arts et Métiers (Cnam), 292 rue Saint Martin Paris.
https://www.societe-informatique-de-france.fr/journee-enseignement-de-la-sif/

Informations ultérieures (programme de la journée, inscriptions...) sur :
- le site de la SIF : https://www.societe-informatique-de-france.fr/
- le blog de l'EPI : http://www.enseignerlinformatique.org/

Inscription gratuite pour les membres de la SIF et de l'EPI mais obligatoire à :
https://www.weezevent.com/enseignement-de-linformatique-au-lycee-nouveau-paysage

Le secrétariat EPI
bureau@epi.asso.fr
https://twitter.com/assoepi

Le SNES-FSU a publié les projets d’arrêtés définissant l’organisation et les volumes horaires des enseignements qui doivent entrer en vigueur à la rentrée 2019 pour les classes de seconde et en 2020 pour les première et terminale.

Classe de seconde : https://www.snes.edu/IMG/pdf/projet_arrete_2gt_csl.pdf

Classes de première et terminale d’enseignement général : https://www.snes.edu/IMG/pdf/projet_arrete_grille_horaire_cycle_terminal_voie_generale_csl.pdf

- Les nouveaux programmes seraient « dévoilés » en décembre 2018, après concertation, cela va de soi.

Les mandats du SNES-FSU en lien avec les CPGE

(...) " Concernant l’informatique, le SNES-FSU réfléchit depuis longtemps, à un enseignement spécifique de l’informatique. Le Congrès de Marseille, en 2014, avait débouché sur un mandat d’études sur la question d’une discipline informatique à part entière ou son intégration dans une discipline existante. Celui de Grenoble en 2016, avait ensuite avancé puisqu’il stipulait : qu’une réflexion était nécessaire sur les contenus d’un éventuel enseignement informatique et de sciences du numérique pour tous et toutes, avait fait le constat que l’évolution du CAPES de Mathématiques avec une option informatique n’était pas satisfaisante et nous engageait à aller vers « l’aboutissement de cette réflexion » sur « la question de la création d’un concours de recrutement de professeurs dont l’enseignement couvrirait l’informatique et les sciences du numérique. » Au même moment, nous décidions pour les CPGE que l’informatique devait être reconnue comme discipline et enseignée par des enseignants spécifiques, un enseignement à horaire hebdomadaire sur toute l’année. Nous indiquions également que le ministère devait accélérer la création de postes d’informatique.
Dans la droite ligne de ce qui avait été décidé précédemment, le SNES-FSU a décidé lors du Congrès de Rennes d’aller plus loin et de se mandater pour la création d’une agrégation d’informatique :

« Des enseignements visant à construire des savoirs et connaissances liés à l’informatique et au numérique sont présents à tous les niveaux du 2dnd degré, mais éclaté entre plusieurs disciplines. Le Gouvernement fait de ce type d’enseignement un enjeu de communication et organise encore leur développement, notamment en lycée. Enfin, un enseignement d’informatique est présent en CPGE dans de nombreuses filières. A ces titres, le SNES-FSU revendique la création d’une agrégation d’informatique, qui permettrait de couvrir les besoins déjà présents et à venir en personnels qualifiés, formés et compétents, dans le cadre statutaire normal.
Un tel concours limiterait le recours à des recrutements de contractuels ou la création de postes spécifiques pour valoriser les certifications déjà détenues par les collègues. Déclinés en même temps en concours interne, il offre une possibilité d’évolution de carrière à des collègues qui disposent de certifications ou issus de disciplines sans agrégation et disposant de compétences dans le domaine et d’expérience professionnelle d’enseignement de ce type de contenus. » (...)

https://www.snes.edu/Les-mandats-du-SNES-FSU-en-lien-avec-les-CPGE-33471.html