Réforme du lycée et du bac : Jean-Michel Blanquer au sénat

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, a défendu, mercredi 3 octobre, sa réforme du lycée et du baccalauréat, devant les sénateurs et sénatrices.

Vidéo, durée 1h30 : https://www.youtube.com/watch?v=_PHqsPdKXJQ

Selon Madame la
sénatrice Catherine Morin-Desailly, dans son intervention liminaire
à l’adresse du ministre, le sénat se préoccupe d’équité
territoriale et porte sur la réforme un regard bienveillant mais
critique et vigilant. Nous n’avons guère perçu le regard critique
sur la suppression de postes ou la formation des enseignants qui
laisse à désirer et le ministre a pu déployer ses interventions
sans difficulté avec son aisance habituelle.

Pour ce qui concerne l’enseignement de l’informatique, on peut se positionner à partir de la 52ème minute de la vidéo.

Capes
et agrégation entendus dans la bouche du sénateur Laurent Lafon
(pour dire que ces concours n’existent pas en ce qui concerne
l’informatique) ne font pas partie – pour l’instant – de
l’argumentation de Jean-Michel Blanquer.

Le ministre évoque néanmoins (55ème minute et suivantes) : «la problématique des ressources humaines » particulièrement pour les enseignements nouveaux comme « la grande innovation de la réforme: les sciences informatiques. » « Nous avons un plan de formation pour répondre à cela. C'est planifié » . Cet enseignement sera implanté au cours du temps.

Pour ce qui concerne les programmes, en réponse à une question de la sénatrice Laure Darcos, le ministre précise qu’ils seront rendus publics fin octobre, qu’une large consultation aura lieu courant novembre et que les textes définitifs seront connus fin décembre 2018.