Archives par mois : décembre 2015

Journal Officiel de la République Française du 8 décembre 2015

Arrêté du 2 novembre 2015 modifiant l'arrêté du 19 avril 2013 fixant les modalités d'organisation des concours du certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré.
NOR: MENH1524038A (extrait)

http://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2015/11/2/MENH1524038A/jo/texte

" Section mathématiques

" Les candidats ont le choix entre deux options (mathématiques ou informatique), qui conditionnent les épreuves subies. Le choix de l'option est formulé au moment de l'inscription. "
" Les dispositions du présent arrêté prennent effet à compter de la session 2017 des concours."

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000031572111&dateTexte=&categorieLien=id

NDLR EPI : nous considérons ceci comme une étape et nous rappelons notre demande - depuis des décennies - de la création d'une discipline informatique spécifique avec ses propres Capes et agrégation, dans le cadre de la « complémentarité » des approches : utilisation de "l'outil" numérique et enseignement de la science et technologie informatique.

Un partenariat indigne des valeurs affichées par l'Éducation nationale.

Le 3 décembre 2015, plusieurs organisations (dont l'EPI) ont dénoncé la signature d'un partenariat entre Microsoft et le Ministère l'Éducation nationale :

http://www.education.gouv.fr/cid96030/numerique-a-l-ecole-partenariat-entre-le-ministere-de-l-education-nationale-et-microsoft.html

Voici le texte du communiqué que nous encourageons tout le monde (organisations, personnes physiques) à soutenir.
Lundi 30 novembre 2015, la ministre de l'Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche Najat Vallaud-Belkacem a annoncé la signature d'un partenariat entre Microsoft et son ministère. Les organisations signatrices de ce communiqué dénoncent une collusion d'intérêts : ce partenariat prévoit de présenter une fois de plus aux élèves un logiciel privateur et des formats fermés comme seuls outils incontournables et par voie de conséquence la dépendance comme modèle à adopter. Tout cela tend à renforcer la position dominante de l'entreprise américaine, au détriment des logiciels libres et des formats ouverts, qui pourtant respectent les principes élémentaires de neutralité et d'interopérabilité. (...)
Texte complet et invitation à le signer :

Proposition présentée par Jean-Pierre Archambault pour l’EPI le 9 octobre 2015, réponse du gouvernement et avis de l’EPI.

1) proposition « L'enseignement de l'informatique pour tous »

L'informatique, science et technique qui sous-tend le numérique, est une composante de la culture générale du 21ème siècle. Elle est enseignée à tous les élèves au collège et au lycée sous la forme d'une discipline en tant que telle, après une sensibilisation dès l'école primaire.  Un Capes et une agrégation d'informatique sont créés.

Association Enseignement Public et Informatique (EPI)

http://www.enseignerlinformatique.org/2015/10/19/la-consultation-pour-une-republique-numerique-est-terminee/

rubrique « Documents » d’EpiNet n°179 (15 novembre 2015)

http://www.epi.asso.fr/revue/lu/l1511p.htm

2) Réponse du gouvernement - 3 décembre 2015 :

Dans cette réponse on peut lire :

« L’enseignement optionnel de l’informatique et des sciences du numérique doit être aussi bientôt étendu aux classes de 1ère et de Terminale.

Enfin, il est prévu d’introduire une option informatique au sein du CAPES de mathématiques de façon à élargir le vivier des enseignants prenant en charge les différents enseignements d’informatique. »

L'intégralité de la réponse :

...lire la suite

Paris, le 3 décembre 2015.

Lundi 30 novembre 2015, la ministre de l'Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche Najat Vallaud-Belkacem a annoncé la signature d'un partenariat entre Microsoft et son ministère. Les organisations signatrices de ce communiqué dénoncent une collusion d'intérêts : ce partenariat prévoit de présenter une fois de plus aux élèves un logiciel privateur et des formats fermés comme seuls outils incontournables et par voie de conséquence la dépendance comme modèle à adopter. Tout cela tend à renforcer la position dominante de l'entreprise américaine, au détriment des logiciels libres et des formats ouverts, qui pourtant respectent les principes élémentaires de neutralité et d'interopérabilité.

...lire la suite

Pour celles et ceux qui souhaitent soutenir les logiciels libres,
rendez-vous à Paris et Orléans le 11 décembre prochain :

https://hackadon.org

Vous voulez organiser un hackadon :
https://hackadon.org/contact.html
Vous voulez soutenir financièrement :
https://hackadon.org/contact.html