Compte rendu de la 28e réunion du groupe ITIC-EPI-SIF

La réunion  s'est déroulée le 28 novembre 2016 à l'INRIA-Paris.

Le programme d' « Informatique et sciences du numérique » en Terminale S est amené à évoluer, a priori à la marge, pour tenir compte de l'introduction d'éléments d'informatique au collège dans les cours de mathématiques et de technologie, de l'enseignement d'exploration en Seconde et de l'ouverture d'options « Informatique et création numérique » dans les filières d'enseignement général en Première puis en Terminales ES et L. L'affection, la boucle et les tests pourront donner lieu à des rappels si nécessaire. L'évaluation se fera toujours sur un projet, un devoir sur table présentant quelques difficultés en informatique.


Plus généralement, après le collège, c’est le programme du lycée qui va évoluer. Plusieurs groupes de travail sont à l’œuvre dont un groupe réunissant les quatre sociétés savantes de maths et d’informatique qui a produit une contribution pour un programme de mathématiques en lien avec l’informatique. Le contenu proposé inclut de la logique, de la combinatoire, des graphes, des éléments de représentation de  l’information.

Afin d'avoir des échos de la rentrée sur la mise en œuvre des nouveautés informatiques, une réunion des enseignants de collège ayant suivi un stage en début d'année scolaire est envisagée. La PEEP a en projet une enquête auprès de ses adhérents.

Des formations ouvrent dans les universités pour l'option informatique du CAPES de mathématiques, essentiellement dans les grands centres. Si le nombre d’inscrits dans ces préparations est modeste, plus de 800 candidats sont inscrits à l'option informatique du CAPES de mathématiques. Cette option va amener à repenser les cursus universitaires mathématiques-informatique. Au delà de  l’élargissement du vivier de recrutement des professeurs de  mathématiques, l'objectif est d’amener de la compétence informatique au sein du corps enseignant du secondaire. L'informatique ne figure toujours pas dans les nomenclatures du ministère, ce qui ne facilite pas le déploiement de l'enseignement de l'informatique, les habilitations données aux enseignants d'ISN n'étant, de plus, pas transférables d'une académie à l'autre !

Il y a 15 000 inscrits à Class'Code et trois modules sont ouverts. Class'Code suscite de l'intérêt chez les professeurs du primaire mais aussi de collège (devant intégrer les éléments d'informatique figurant en mathématiques et en technologie), les parents d'élèves, les municipalités, les animateurs du péri-scolaire.

Une lettre ouverte va être adressée aux candidats à l'élection présidentielle ainsi que des courriers personnalisés avec demande de rencontre, tenant compte des programmes des candidats. C'est le cas aujourd'hui pour François Fillon. Un compte twitter ad hoc sera ouvert pour mener cette campagne d’interpellation des candidats. Le collectif EducNum de la CNIL, auquel nous participons, va également s'adresser aux candidats.

Jean-Pierre Archambault, président de l'EPI
Philippe Marquet, vice-président de la SIF

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Une pensée sur “Compte rendu de la 28e réunion du groupe ITIC-EPI-SIF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *